Quelle est la principale caractéristique de la salsa portoricaine ?

Publié le : 09 novembre 20213 mins de lecture

La salsa portoricaine est une danse appartenant à la famille de salsa. Il est important de savoir que ce style voit le jour, non pas au Porto Rico, mais aux États-Unis d’Amérique. Ce style dérive du Mambo, c’est la raison pour laquelle elle est également connue sous l’appellation salsa-mambo aux USA.

Petite historique de la salsa

Quand il est question des origines de la salsa, il faut également parler de Cuba. Depuis la nuit des temps, Cuba faisait partie des grands producteurs et exportateurs de musique mondiaux. Par la grande diversité ethnique et culturelle qui constituent le pays, vous pouvez y trouver plusieurs types de musiques. Le Son issu du mélange de la musique africaine et hispanique apparaît vers le début du XXᵉ siècle. Il devient très populaire vers les années 20. Les événements que traverse le pays pendant les années qui s’ensuivent ont conduit à une migration massive de la population et des musiciens vers les États-Unis. La vie nocturne de la diaspora tourne alors autour de la musique et une nouvelle forme musicale voit le jour. Cette forme musicale devint très rapidement très populaire et fût nommée salsa. Puis, la danse y est associée et se répand comme une traînée de poudre dans la communauté américaine.

Les caractéristiques de la salsa portoricaine

À la différence de la salsa cubaine qui priorise le cercle, la salsa portoricaine quant à elle, garde sa ligne. Les mouvements sont linéaires et s’effectuent dans des couloirs imaginaires. Comme c’est le cas pour les danses de salon, la posture et l’esthétique du mouvement des danseurs sont très important. Les pratiquants du porto font principalement des mouvements cha-cha-cha et aussi de la danse jazz. La salsa portoricaine est également caractérisée par les nombreux tours effectués par la danseuse. Ils sont à l’image des pirouettes dans le patinage artistique.

Les différences entre salsa cubaine et la portoricaine

En salsa cubaine, la manière de danser est basée sur des mouvements circulaires des danseurs. Ces derniers jouent tout le temps sur le poids du corps et le transfert d’énergie entre les deux pratiquants. En porto, les déplacements sont très linéaires et la danseuse peut faire de très nombreux tours de suite. La plus grande différence entre ces deux styles de danses est également liée au fait qu’en style cubaine, les deux danseurs font des mouvements très synchronisés même s’ils se lâchent. Alors qu’avec le style portoricain, la liberté individuelle prône. Les deux danseurs peuvent se lâcher et faire des improvisations librement.   

Plan du site